Menu

“Nollaig Na MBan” , Epiphanie irlandaise, Women Christmas :

5 janvier 2018 - The News
“Nollaig Na MBan” , Epiphanie irlandaise, Women Christmas :

En France, la tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de « tirer les rois » : une figurine (fève à l’origine) est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique, mais que se passe-t-il en Irlande ou au Portugal.

La Galette des rois

Dans la moitié nord de la France, depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois (Recette du Chef Vigato et son chef pâtissier Inaki) à l’occasion de cette fête. La tradition veut que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre », était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.
Un usage moderne veut aussi que la traditionnelle fève soit remplacée ou voisine avec un petit sujet caché à l’intérieur de la pâte de la galette des Rois, la personne ayant dans sa part la fève sera symboliquement couronnée roi ou reine et devra offrir la prochaine galette, quant à celui qui a le sujet il devra offrir la boisson (mousseux, muscat, ou champagne selon la bourse… ).Lorsqu’il y a un enfant, celui-ci doit se placer sous la table, et tandis que la personne qui fait le service choisit un morceau, l’enfant désigne le destinataire de cette portion.

Maeve Brennan

En Irlande “Nollaig na mBan”

L’epiphanie marque la fin des 12 jours de Noël. Le dimanche qui suit Noël autour du 6 janvier, il est de coutume de défaire la décoration de Noël, de replanter le sapin dans le jardin ou dans les bois.
Les enfants et les hommes quittent la maison pour se retrouver entre amis etc… pendant que les femmes ôtent toutes traces de Noël. Mais c’est aussi une façon de se retrouver entre elles et de profiter d’une journée à boire du thé et à manger des sucreries….
Cette année, pour fêter Nollaig na mBan à ma façon, je voudrais vous suggérer de lire [ou relire] une plume  irlandaise trop peu mise à l’honneur : Maeve Brennan, elle était “The Long-Winded Lady” dans le Harper’s Bazaar. Il est dit que Philip Larkin a écrit : Morning At Last: There in the Snow pour elle, un poème de saison.

Au Portugal : Bolo Rei

Profitons de la saison pour vous dire qu’à cette date, nos amis au Portugal savourerons le traditionnel Bolo Rei… une gourmandise à savourer avec du thé (Chà), thé cher aux Irlandais que le Portugal aurait rapporté en Europe ? Promis, je vous raconte vite cela.

MORE ABOUT 

Read
The Long-winded Lady: Notes from The New Yorker by Maeve Brennan
Maeve Brennan: Homesick at The New Yorker by Angela Bourke
Philip Larkin : Morning At Last : There in the Snow
Lire
Les origines de l’Amour
de Maeve Brennan Ed. Joelle Losfeld
La visiteuse de Maeve Brennan Ed. Joelle Losfeld
Dans la presse irlandaise
thejournal.ie
If you are in
Dublin, this week
Irish Writers Center
And more …
The official end of the Christmas season in Ireland occurs on January 6th, the Feast of Epiphany, or Feast of the Magi (also known as « Little Christmas »). This is the day when all Christmas decorations are taken down, and the last festive dinner is served. Have a wonderful Little Christmas or Little Women’s Christmas. We can’t stop progress, but it’s a pleasure to see Little Women’s Christmas survive. http://www.dochara.com/blog/all/little-christmas.php
Sheila Flitton nous raconte son petit Noël – Sheila Flitton tell us Nollaig na MBan
http://www.ireland-fun-facts.com/little-womens-christmas.html

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :