Menu

Á Dublin, les feuilles mortes se ramassent sur Raglan Road…

9 novembre 2017 - The News, Voyage

Si vous craigniez que la saison des feuilles mortes vous rendent mélancolique, alors vous n’êtes pas un vrai Dub*.
En cette saison, un 
real Dub se promène sur le Grand canal à Dublin, à la rencontre de la statue de Patrick Kavanagh (par le sculpteur figurative John Collet ) et écoute à s’en faire pleurer dans sa pinte de Black Stuff : Raglan Road
Un poème écrit en 1947 par Patrick Kavanagh.

Et si, Le Dub n’est pas à Dublin, il fait tourner le disque de Luke Kelly en boucle, à moins qu’il ne préfère un best of Youtube de tous ceux qui s’y sont essayés à l’instar de Luke Kelly  Van Morrison, The DublinersSinead O’Connor Donna Taggart, Maurice DicksonLoreena McKennitt,et encore encore.
Et vous, vos feuilles mortes se ramassent-elles à la pelle sur Raglan Road ?  En automne, lisons de la poésie et en Novembre flânons sur Grafton Street

Dub* : c ‘est ainsi que l’on nomme les Dublinois en Irlande, un raccourci de Dubliner.

 © Archives RTE 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :