Menu

Beware, Hallowe’en est né en Europe… et est toujours vivace en Irlande.

31 octobre 2018 - The News
Beware, Hallowe’en est né en Europe… et est toujours vivace en Irlande.

Depuis des jours, vous résistez à vos enfants qui veulent organiser un après-midi Hallowe’en et aller faire le tour du voisinage pour une récolte de gourmandises .
Vous résisteriez sous prétexte que c’est une fête trop commerciale qui revient des Etats-Unis nous raconte Cécile C. dans le 
Huffpost*. Relisez l’histoire de cette fête bien celtique, que vous proposait déjà, il y a quelque temps the Irish Club.
FÊTER HALLOWE’EN comme  EN IRLANDE
– Découvrir l’Irlande à Hallowe’en 
– Savourer recette typiquement irlandaise pour Hallowe’en  : le Tea Brack, savouré toute l’année,  devient à cette période un Barmbrack. Il suffit de glisser dans la pâte avant de le cuire : une bague, une pièce, un petit bâton. Ces accessoires en font  une gourmandise divinatoire de notre futur .
Car celui qui trouve l’anneau se mariera rapidement , celui qui trouve la pièce fera fortune et celui qui trouve le symbole du bâton, partira promptement en voyage.

Un paysage d'Halloween en contre jour de lumière de luneRelisez vite et célébrez comme les celtes l’ont toujours fait une belle fête de Samhain occasion de se souvenir du monde du dessous, de l’univers des ténèbres, du royaume des morts. Au rythme du calendrier, en octobre, le monde celtique se prépare à entrer dans la saison Samhain, Hallowe’en, c’est Samhain la fête qui célèbre le début de la saison « sombre » de l’année celtique — l’année était composée de deux saisons : une saison sombre (Samhain et Imbolc) et une saison claire ( Beltane and Lughnasadh). C’est une fête qui annonce le passage d’une année à l’autre et la rencontre avec l’Autre Monde, celui des dieux et celui des morts.
C ‘est de ces origines celtiques que c’est inspiré Hallowe’en. Plus simplement, n’est-il pas aussi très amusant de commencer la saison froide par une jolie fête.
– Découvrir la véritable histoire des Celtes, donc des Gaulois au Musée de Bibracte sur le mont Beuvray

– Célébrer un auteur irlandais :  Bram Stoker . La poste Irlandaise, THE IRISH POST, a émis le 19 avril 2012, deux timbres hommage à Bram Stoker et à son héros Vampire : Dracula. Deux trés sombres et troublants timbres noirs et sang pour célébrer le centenaire de la mort de l’écrivain irlandais Bram Stoker dont le roman est un des plus renommés au monde dans la littérature fantastique .

* J’en ai marre qu’on dénigre Hallowe’en de Cecile C.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :