16 Juin 2020, Bloomsday : Joycemania ou passion d’admirateur

Bloomsday, pour beaucoup de nos lecteurs, ce sont des souvenirs de littérature, mais aussi de pas mal de controverses, de polémiques, de débats parfois vifs et agressifs.
Pour l’équipe de The Irish Eyes magazine, c’est aussi, en son temps, l’exil du trop brillant esprit irlandais qu’était James Joyce. Ce sont des amis, des souvenirs, donc nous ne pouvons pas commencer un article sur le Bloomsday sans vous encourager à [re]entendre encore une fois, le très beau Bloomsday qu’avait proposer France Culture en 2015, accompagné par le Paris Bloomsday Group : Jean et Derry O’Sullivan, Declan McCavana (tous les trois ayant participé à l’aventure de The Irish Eyes magazine formule papier 1996-2015).
En 2017 : France Culture venait au secours des lecteurs avec cinq conseils pour parvenir à lire Ulysse de James Joyce. [16 JUIN : BLOOMSDAY ]

Chaque année, le 16 juin (16 juin 1904 : c’est le jour pendant lequel se déroule le roman) les passionnés de James Joyce se retrouvent. Il n’est pas inhabituel de voir déambuler dans Dublin, en costume d’étonnants personnages. Ils sont tout droit sortis d’Ulysse, ce roman iconoclaste. Á sa sortie en France, censuré en Irlande, il fit scandale pour devenir plus tard , le roman phare du XXe siècle, roman de la modernité, cathédrale de prose.
Si vous n’avez pas encore réussi à finir Ulysse, j’oserai vous dire  : – Refaites une tentative, oubliez tout ce que vous en savez. Relisez, dites le à voix haute, écoutez les mots, laissez-vous bercer par le rythme, sentez les maux, goûtez-le avec tous vos sens… Joyce a écrit sur toutes les gammes, tous les sens sont invités.
Il y a dans Ulysse de Joyce du bonheur pour toute une vie de lecteur et [re]relecteur…
Mon exemplaire est devenue une longue promenade annotée de couleurs : musique, gastronomie, érotisme, urbanisme, féminisme, biologie,  quelque soit l’entrée que vous prenez c’est un dédale de sensations.
Vous pensez que Bloomsday est une vaste opération marketing pour vous faire faire le tour de Dublin. Cependant, avouez qu’il y a pire Guide que James et qu’il y a de nombreuses plumes moins savoureuses que celle de Joyce.

Confinement oblige en 2020, vous êtes à Paris, et vous ne pouvez pas être à Dublin…
Vous pouvez refaire la promenade depuis votre fauteuil que nous vous avons offert pour découvrir le Museum of Literature Ireland, MoLI ou écouter Radio MoLI.
Alors pourquoi ne pas visiter le Square James Joyce, un jardin de la mémoire, au 7 rue Georges Balanchine, et rue Abel Gance, 75013 Paris, près de la station de métro Quai de la Gare,  dans le 13e arrondissement et relire Joyce et si Ulysse vous décourage, n’hésitez pas à retrouver James Joyces avec Dedalus ou Portrait de l’artiste en jeune homme (A Portrait of the Artist as a Young Man) ou Les Gens de Dublin, Dublinois (Dubliners) et les autres nouvelles . 
Á l’instar des dublinois qui durant le Bloomsday  sillonnent Dublin, sur les traces de Bloom, faites une promenade déambulante, dans le Paris de Joyce  : Commencer à l’ Hôtel Corneille, 5 rue Corneille et laissez vous guider par la biographie et les évènements parisiens de la vie de Joyce et de sa famille. Un petit guide vous aide à suivre Joyce à Paris (
EXCEPTIONNEL avec RTE : Pour célébrer James Joyce et Bloomsday à l’Irlandaise, plongez et vivez pendant plus de 24 h sur RTE pour vivre  Joyce! 29-hour Ulysses to air on RTÉ radio this Bloomsday
www.rte.ie/culture/ulysses/

MORE & MORE :
– Dans les Archives de The Irish Eyes : James Joyce 
pour sourire : Joyce dans la Galerie de Portraits irlandais 
– Notre coeur de coeur BD : L’Homme de Dublin d’Alfonso Zapico (Oui, celui du Café Budapest) Un trésor pour les passionnées de BD et de James Joyce. C ‘est beau, amusant et très renseigné.
– Pour entendre en anglais les Short stories (nouvelles)  :  The Death  ou Eveline 
– Un très bel article ancien mais brillant de Pierre Ancery.
– Sur les lieux de James Joyce  :  France Culture
– Le Bloomsday du James Joyce Center à Dublin : Festival Bloomsday 2020 à Dublin
– James Joyce d’Edna O’Brien  : le Livre 
– Valery Larbaud :  71 rue du Cardinal Lemoine : La maison de Valéry où Joyce a fini d’écrire Ulysse. Larbaud-Joyce  à Saint Gerand Le Puy 
– Une Biographie de Joyce en Français : James Joyce. Richard Ellmann. Gallimard.
– Un livre passionnant en Allemand : James Joyce: Ein Leben in sieben Stationen  Jörg W. Rademacher (Autor)

MEMOIRE :
Le premier Bloomsday à Dublin , en 1954, on le devrait à Flann O’Brien (cf: An Illustrated Biography )
Flann O’Brien, Patrick Kavanagh and friends set off on the historic first Bloomsday.