Menu

COURANT D’EIRE© : Janvier 2015 – N°155

15 janvier 2015 - Courant d'Eire
COURANT D’EIRE© : Janvier 2015 – N°155

[LES DESIGNERS IRLANDAIS Á PARIS :MAISON ET OBJET ]

Michael D. Higgins, Président de l’Irlande, est le « parrain » du Design 2015 irlandais en étroite collaboration avec le Désign & Crafts Council of Ireland dont l’initiative a été incluse dans le Plan d’Action du Gouvernement pour l’Emploi. [Lire]

Maison & objet


[Au CENTRE CULTUREL IRLANDAIS : CONCERTS / MUSIQUE]
MERCREDI 28/01
 19h30 – 10€ (7€ pour étudiants et demandeurs d’emploi), réservation conseillée

Mick FlanneryAuteur-compositeur-interprète à la modestie irrésistible, le guitariste Mick Flannery se consacre tout entier à son art. La sincérité de ses paroles, la délicatesse de ses mélodies et sa présence scénique envoûtante lui ont valu d’être, à raison, comparé à de grands songwriters, tels Bruce Springsteen ou Tom Waits.
By the Rule (2014), son quatrième opus, considéré comme le meilleur de l’artiste à ce jour, s’est rapidement hissé à la première place des charts irlandais. Après une tournée à guichets fermés, Mick vient aujourd’hui partager ses chansons teintées de folk et de blues et nous transporter dans un monde empreint de romantisme, de mélancolie et d’espoir.
« Un timbre rauque et puissant, empli d’affliction. En studio comme en live, il vous emporte et vous prend par surprise. » (Urban Folk)

The Darker Side by Mick Walsh
I prefer the darker side of the human psyche. Pop songs do nothing for me because they’re all happy-clappy, “You’re the apple of my eye” stuff. Well what about when love fades? What about the death of love – that’s what I want to talk about.[Read]


[LA SCIENCE ET LES TIMBRES IRLANDAIS ]

SciencesLa Poste irlandaise célèbre l’inventivité, la passion pour les sciences et la technologie des jeunes irlandais qui depuis 1965 participent à l’exposition BT des Jeunes Scientifiques et la Galerie de la Science de Trinity College.

Deux timbres à 0,68 € pour mettre à l’honneur l’inventivité et la réflexion scientifique.

 


[ CINEMA : Song of the Sea : Le Chant de la Mer ]

Sur les écrans en France, (1h33min) : Réalisé par Tomm Moore
Avec David Rawle, Fionnula Flanagan, Brendan Gleeson.
Genre : Animation – Fantastique

Un trés joli film pour toute la famille, par l’équipe de Brendan et le livre de Kells (The Secret of Kells). Un conte celtique adaptant le mythe des légendaires Selkies. Vous vous souvenez des Selkies au cinéma : le Secret of Roan InishOndine… Ces sirènes qui prenne l’apparence d’un phoque ou d’une femme, vous savez bien : ces anges tombés dans la mer…
Le Chant de la mer commence ainsi : Once upon a time, un jeune garçon découvre que sa soeur que l’on pense muette est une selkie… et là une aventure magique commence…
Tout y est fondu, subtil, délicat, le trait, la couleur, la musique, tout est poésie.
La poésie sur laquelle commence le film n’est autre que : For he comes, the human child To the waters and the wild With a faery, hand in hand From a world more full of weeping than he can understand(The Stolen Child – l’Enfant volé de Yeats).

Ce film d’animation est nominé pour un la cerémonie des Oscars qui aura lieu le 22 février 2015. Á voir


I Love Rugby[RUGBY RBS 6 NATIONS 2015 : 6 Février 2015 ]

1ère journée : 
• Vendredi 06/02/2015 21h05 : Pays de Galles – Angleterre
• Samedi 07/02/2015 15h30 : Italie – Irlande
• Samedi 07/02/2015 18h00 : France – Ecosse

Amoureux de rugby , pourquoi ne pas assister au match Irlande – France à Dublin le samedi 14 févier 2015, ce sera la St Valentin aussi, et qui aime bien….


Une sorte de paradis Une sorte de Paradis
Amanda SMYTH

Editions : 
Phébus
Format : 140 x 205 mm
Nombre de pages : 272 – Prix : 19 €
ISBN : 978 2-7529-0984-8
date de parution : 08-01-2015
Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek
Langue d’origine : Anglais (Irlande)

Pour en lire quelques pages

La quatrième de couverture : Martin Rawlinson est anglais, il a quarante-neuf ans, et il travaille pour la police de Trinidad dont il ignore qu’elle est corrompue jusqu’à l’os. De plus, il est amoureux. D’une fille de vingt-cinq ans. Comment l’annoncer à son épouse et à sa fille, venues d’Angleterre pour des vacances ? Une luxueuse villa a été louée à Tobago. C’est dans un cadre édénique, sur une plage de carte postale, que la tragédie va frapper. Un soir, surgie de nulle part, une bande de garçons bouleversera leur destin avec une violence inouïe.
Comme dans son roman précédent, Black Rock, Amanda Smyth mêle à la perfection sensualité, barbarie et suspense. Et, petite touche par petite touche, elle nous montre que le paradis est plus proche de l’enfer qu’on ne le croit.

Retrouvez l’avis de Courant d’Eire sur ce livre : Bibliothèque irlandaise

%d blogueurs aiment cette page :