Menu

Modeste hommage à Christian Bourgois*

8 septembre 2015 - Archives, Bibliothèque Irlandaise, The News

Modeste hommage à Christian Bourgois par Gael Staunton.

christianbourgoisUn ami fidèle, « un passeur de textes » Le monde de l’édition a perdu un ami fidèle et discret.
Christian Bourgois nous quittait (le 20 décembre 2007) à l’âge de 74 ans. Lui qui avait créer les éditions Christian Bourgois en 1966 pour nous offrir à lire William Burroughs, Gertrude Stein, Boris Vian, Salman Rushdie ou Tolkien… Allen Ginsberg, mais aussi de Jim Harrison, Salman Rushdie, Fernando Pessoa ou Boris Vian…
L’édition française perd un grand éditeur, le roman irlandais contemporain perd un ami : Christian Bourgois a publié Michael Collins (La Filière émeraude, La vie secrète de E. Robert Pendleton, Les âmes perdues, Les Gardiens de la vérité, Les profanateurs), Sean O’Reilly (La Ballade de Dublin), Robert McLiam Wilson (Eureka street, La douleur de Manfred, Ripley Bogle) RobertMcLiam Wilson et Donovan Wylie (Les Dépossédés )
Celui qui affirmait : Je ne me suis jamais demandé ce que les lecteurs avaient envie de lire, qui résumait ainsi poétiquement son métier : je ne suis qu’un passeur de textes s’en va, comme il a vécut avec discrétion et élégance en nous laissant de merveilleux livres.
A quelques jours de Noël ,nous avons perdu un ami des livres. Ne l’oublions pas et rendons lui hommage en [re]lisant, en offrant autour de nous des livres, les livres de ses auteurs… de tous ceux que Monsieur Bourgois a accompagné, toujours fidèlement et parfois obstinément. Au revoir, Christian Bourgois et merci pour tous ces trésors que vous nous avez offerts.

* Nous avons tenu à ramener dans la nouvelle formule de la bibliothèque irlandaise, l’hommage à cet ami des livres car nous ne voulons pas oublier Christian Bourgois….

 

%d blogueurs aiment cette page :