Menu

Littérature Fantastique

23 juillet 2015 - Archives, Bibliothèque Irlandaise, Irish, I Presume
Littérature Fantastique

dracula-400La Littérature fantastique naît à Dublin…

Pourquoi ne pas profiter de l’ambiance de Novembre, et des ombres d’Hallowe’en pour redécouvrir Dublin, déclarée ville littéraire par l’Unesco.
Que l’on lise Sheridan Le Fanu, Bram Stoker, Charles Robert MaturinOscar Wildela ville de Dublin sert de décor, d’inspiration : la ville georgienne, les bords de la Liffey, les Liberties , Chapelizod sont autant de coin, de recoins qui n’ont pas perdu de leur superbe…
On ne dira jamais assez l’influence de Charles Robert Maturin, de Sheridan Le Fanu sur l’auteur irish-scot Sir Arthur Conan Doyle…

Ils sont nés à Dublin :

Charles Robert Maturin (25 septembre 1782 à Dublin – 30 octobre 1824 à Dublin)

Sheridan Le Fanu (Dublin, 28 août 1814, à cinq heures du matin – 10 février 1873)

Abraham, dit Bram Stoker, (Clontarf, 8 novembre 1847 – Londres, 21 avril 1912)

Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde, (Dublin, octobre 1854 – Paris le 30 nov. 1900)

Ils ont écrit (Disponible en français)

MaturinCharles Robert Maturin :
La Famille de Montorio, ou La Fatale Vengeance (The Fatal Revenge; or, the Family of Montorio) (1807) – Le Jeune Irlandais (The Wild Irish Boy) (1808) – Connal, ou Les Milésiens (The Milesian Chief) (1812) – Éva, ou Amour et religion (Women; or, Pour Et Contre ) (1818), aussi traduit Les femmes, ou Rien de trop – Melmoth ou l’Homme errant (Melmoth the wanderer) (1820) – Les Albigeois, roman historique du XIIe siècle (The Albigenses) (1824) – Leixlip Castle (1825).

Melmoth reste une des oeuvres phare de Maturin

le fanuSheridan Le Fanu :
Le Hobereau maudit et autres contes, in Les Chefs-d’œuvre de la science-fiction et du fantastique, Le Cercle européen du livre, 1975 – Le mystérieux locataire, Nouvelles Éditions Oswald, 1982,
La Maison près du cimetière, Éd. Phébus, 2004 – Invitation au crime, Éd. Phébus, 2003 – L’Oncle Silas, Éd. José Corti, coll. Domaine romantique – Schalken le peintre, Éd. José Corti, coll. Domaine romantique, 1997 – Le Mystérieux locataire (et autres histoires d’esprits forts), Éd. José Corti, coll. Domaine romantique, 1999, 240 p. – Carmilla, collection Babel, 1996, 160 p.
Les Créatures du miroir, ou les papiers du Docteur Hesselius, Bibliothèque Marabout/Fantastique, 1967 – Comment ma cousine a été assassinée, Éd. Mille et une Nuits, 2002 – Désir de mort, Éd. Phébus, 2010 – Les Mystères de Morley Court, Éd. Phébus, 2008…

Musique : Le théâtre des Vampire : Carmilla

Bram Stoker

Bram Stoker :
The chains of destiny (1875) – The Snake’s Pass (1890) – The Water’s Mou’ (1895) – The Shoulder of Shasta (1895) – Dracula (1897) – Miss Betty (1898) – The Mystery of the Sea (1902) – The Jewel of Seven Stars (Le Joyau des sept étoiles) (1903) – The Man (connu aussi sous le titre The Gates of Life) (1905) – Lady Athlyne (1908) – Snowbound: The Record of a Theatrical Touring Party (1908) – The Lady of the Shroud (La Dame au linceul) (1909) – Lair of the White Worm (Le Repaire du Ver Blanc) (1911)

Oscar Wilde
Oscar Wilde 
:
Le Fantôme de Canterville et autres contes (Lord Arthur Savile’s Crime and Other Stories) – Le Fantôme de Canterville (The Canterville Ghost) (1887) – Le Crime de Lord Arthur Savile (Lord Arthur Savile’s Crime) (1887) – The Model Millionaire (1887) – Un Sphinx sans Secret (The Sphinx Without a Secret) (1894) – Le Prince heureux et autres contes (The Happy Prince and Other Stories) (1888) – Le Portrait de Mr. W.H. (The Portrait of Mr. W.H.) (1889) – Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) (1891) – Une maison de grenades (A House of Pomegranates) (1891) …..

A voir à Dublin, pour retrouver les atmosphères décrites par ces auteurs…

– Le Musée des écrivains 
– Le Musée de Cire (Wax Museum) 
– La maison de jeunesse qui abrite l’American College à Dublin et la statue d’Oscar Wilde dans le parc de Merrion Square.
– Le Dublin de Sheridan le Fanu sur You tube
– Le cimetière de Mount Jerome
– Une promenade autour de Merrion Square pour admirer les terrases victoriennes comme les ont connues Sheridan le Fanu et Oscar Wilde résidents dans le quartier.

– Dublinia : Pour découvrir la vie à Dublin au temps des Viking, à l’époque médiévale, au XVIIe siecle. Une visite indispensable pour les passionnés d’histoire et tous ceux qui veulent comprendre comment s’est fondé, developpé Dublin.

– Tourism Dublin : Dublin Literary Pub Crawl

– Les 10 choses à faire pour Hallowe’en à Dublin

– Des promenades pas comme les autres à Dublin, pour ceux qui sont passionnés d’histoires étranges, de fantômes…

Séjourner et savourer à Dublin sans horreur…

Oscar Wilde statut à merrion square

A voir à Paris, pour retrouver ces auteurs…

– La tombe d’Oscar Wilde au Cimetière du Père Lachaise

– L’Hotel où Oscar Wilde vivait à Paris. Ce fut da dernière demeure

L’Eire du Temps  de The irish Eyes – © 2011 The Irish Eyes –

 

%d blogueurs aiment cette page :